Le travail temporaire, autre secteur clé en Nouvelle-Aquitaine

travail temporaire

La Nouvelle-Aquitaine est une région touristique qui ne prend pas son développement sur tous les plans à la légère. En dépit de la maladie pandémique, plusieurs types d’activité économique n’ont pas pu tourner comme prévu. Ce n’est donc pas étonnant  si le travail temporaire devient le secteur clé du développement de cette région administrative de la France. De nombreuses entreprises interviennent ainsi en proposant des postes à durée déterminée aux jeunes.

Quelles sont les sociétés proposant un travail temporaire en Nouvelle-Aquitaine ?

La fédération des entreprises compte environ 42 sociétés qui offrent des missions temporaires aux travailleurs. Les sociétés, quant à elles, sont à la disposition des communautaires en Nouvelle-Aquitaine. Environ 50 % des entreprises intervenant dans le secteur des travaux temporaires sont spécialisés dans divers domaines. L’on peut citer le triage d’ordures, la réparation et l’entretien. Les autres activités provisoires en Nouvelle-Aquitaine concernent le BTP et l’Informatique. Toutes ces sociétés participent massivement à la réduction du taux de chômage dans la région. Elles sont même présentes en ligne pour assurer la proximité avec les jeunes en quête d’emploi. Elles forment même des réseaux et se répartissent dans divers secteurs, notamment la préservation de l’environnement, l’entretien des espaces verts, la récupération des ordures, etc. Cliquez ici pour en savoir plus.

Quels sont les réseaux d’agences de remplacement spécialisés en travail temporaire ?

Les entreprises d insertion spécialisées en ramassage et traitement des ordures ne sont pas les seules à proposer des travaux temporaires en Nouvelle Aquitaine. Outre ces firmes soucieuses de l’avenir de l’écosystème, les filiales de travail temporaire ne cessent d’augmenter en nombre au sein de la région. Le but étant de pouvoir répondre au souhait des citoyens à avoir des postes qui leur conviennent, et ce, même en une durée plus ou moins courte. Les réseaux d’agences de remplacement en nouvelle aquitaine font partie de ces branches qui participent au combat contre le chômage. À noter que la région est constituée d’une dizaine d’agences suppléances ainsi que des sociétés spécialisées en réseau et en architecture reculée. Elles recherchent continuellement des agents compétents à qui confier certaines tâches dans l’univers de la préservation de l’environnement et de la gestion d’ordure. Mais les missions restent toujours temporaires. Pour travailler dans ces domaines et gagner leur vie, les jeunes comptent souvent sur l’accompagnement sur-mesure d’une entreprise d’insertion. Une telle initiative augmente sans doute leur chance de convaincre leurs futurs patrons et d’intégrer provisoirement une nouvelle équipe. À la fin du contrat, ils peuvent encore trouver un autre secteur d’activité pour y décrocher d’autres missions temporaires.

Quels sont les autres types de travail temporaire en Nouvelle-Aquitaine ?

Environ sept entreprises sur dix interviennent dans des secteurs d’activité passagers ou des sélections des ordures en Nouvelle-Aquitaine. Mais les chercheurs d’emploi peuvent encore privilégier les activités anciennes qui sont propres à la région. Elles incluent généralement l’arboriculture qui fait actuellement face à la tertiarisation de l’activité économique. L’on distingue également les bâtiments et les travaux publics où les offres de missions temporaires ne sont pas rares. Ces secteurs recrutent aussi souvent des dessinateurs. La région prête également plus d’importance à  l’affiliation à l’hôtellerie, une des principales activités propres à la Nouvelle-Aquitaine. Elle ne néglige pas non plus l’action sociale dans le but de favoriser l’intégration des sans-emploi dans l’univers professionnel. Des agences d’insertion par l’activité se trouvent ainsi en grand nombre au sein de la région. Or, il faut noter que les entreprises de nettoyage sont les seules à avoir des réseaux bien fondés. Les établissements spécialisés dans le triage des ordures ne sont pas encore présents sur la Toile. Ils ne sont donc pas encore très visibles. Malgré ces problèmes, la Nouvelle-Aquitaine compte continuer à faire du travail temporaire un secteur clé vers un réel développement économique. Il peut même être une source de revenu suffisant pour de nombreux foyers.

Où faire un bilan de compétences ?
Intégrer une école de commerce et suivre une formation en alternance