Guide en ligne sur le portage salarial

portage salarial
  Les périodes de crise le montrent de plus en plus : le travail salarié est soumis à un grand nombre de contraintes du fait du pouvoir disciplinaire et d’organisation de l’employeur. Beaucoup de salariés ont des velléités d’indépendance, souhaitent gagner en autonomie et sont de plus en plus frustrés du fonctionnement traditionnel des entreprises. Il existe pour eux un système hybride qui n’est pas vraiment le salariat, mais qui n’a pas les contraintes de l’entreprenariat. C’est le portage salarial qui conjuguait autonomie et sécurité. C’est aussi une solution intermédiaire parfaite, pour ceux qui se destinent à la création d’entreprises, mais qui veulent une période de transition où le risque et les contraintes sont limitées. Mais comment cela fonctionne ce portage ?

Portage: Je veux travailler plus librement!

Ils sont nombreux les salariés qui n’en peuvent plus du fonctionnement bureaucratique de leur entreprise! La réunionite, l’avalanche d’emails, les collègues ombrageux, l’ambiance délétère. Les conditions de travail en entreprise sont parfois extrêmement dégradées. Et la hiérarchie n’est pas toujours à même d’améliorer la situation, loin de là. Des salariés au tempérament indépendant, ayant envie d’avancer dans leur vie professionnelle, et se sentant bloqués par les rouages de leur entreprise, peuvent trouver une solution plus adaptée à leur situation: Le portage leur permet en effet de gagner en liberté et en autonomie : Plus de petits chefs pour prescrire la façon dont on doit travailler, plus d’obligation de présence inutile, plus de séminaires assommants qui ne servent à rien. Le travailleur en portage à toute faculté d’organiser sa journée de travail, de la réalisation de sa mission comme il l’entend. C’est bien souvent un gain d’efficacité important que les travailleurs, qui le découvre quand ils franchissent le pas. Ce vent de liberté et de plus en plus mis en avant par les salariés qui sont très nombreux en France à passer en portage salarial.

Une garantie d’autonomie et de flexibilité

Lorsque l’on passe sur ce nouveau statut, on se retrouve dans une position intermédiaire qui garde le meilleur du statut de salarié et prend le meilleur du statut indépendant : Plus de poids de la hiérarchie, autonomie totale d’organisation sur la durée, faculté de décider de la façon dont on réalise sa mission. On jouit d’un lien direct avec un client, et du développement de cette relation client-fournisseur est le gage du développement des compétences et de l’activité professionnelle du travailleur en portage.

La sécurité et la facilité du portage, grâce à la société d’affiliation

L’un des principaux atouts du portage et de décharger le travailleur des tâches administratives liées à son activité. La société de portage prend en effet à sa charge les obligations et le déclaratif de l’employeur. Le travailleur garde un statut salarié, et ainsi, il conserve son régime de cotisations et d’avantages sociaux: Mutuelle, prévoyance, cotisations retraite, prélèvement à la source, toutes ces contributions sont gérées automatiquement par la société de portage. C’est la société de portage qui se charge de remplir les obligations inhérentes au statut de salarié. Le travailleur peut donc se consacrer pleinement à son activité, sans se soucier des tâches administratives qu’un entrepreneur devrait gérer également. C’est un réel confort et une sécurité en même temps. Le portage allège significativement la charge mentale que le travailleur pas à supporter.

Se constituer un solide réseau professionnel

En étant plus libre et plus serein, le travailleur peut se consacrer pleinement au contenu de son activité et au développement de son réseau professionnel. C’est un aspect très important, car la liberté dont pourra profiter le travailleur dépend du développement de son réseau de clients. À la différence d’un salarié, le travailleur en portage peut multiplier les contacts et les clients pour développer son activité. À terme, il devient d’autant plus autonome qu’il a augmenté le nombre de ses clients, ce qui le rend plus indépendant. Beaucoup de travailleurs en portage apprécient cette liberté qui leur est donnée de choisir leurs clients, et donc de choisir les projets sur lesquels ils travaillent. Lorsqu’une personne est salariée, elle exécute un travail qui est décidé par son patron. Un travailleur en portage peut lui sélectionner ses missions en fonction de leur intérêt, et du potentiel de développement qu’elles peuvent lui apporter. Beaucoup de travailleurs en portage sont très satisfaits de ce statut et ils y demeurent durablement. D’autres utilisent le portage comme un sas, une période de transition, qui leur permet de se faire connaître, de développer leur réseau professionnel, pour ensuite pouvoir se lancer dans l’entrepreneuriat. Quelle que soit la façon dont on l’envisage, le guide du portage salarial permet d’avancer !


Où faire un bilan de compétences ?
Intégrer une école de commerce et suivre une formation en alternance