La VAE, comment en bénéficier ?

la validation des acquis

Lorsqu’une personne est soumise à une condition professionnelle. Cela veut dire qu’elle a acquis une expérience auprès d’un travail qu’elle a effectué soit bénévolement soit payé. À la fin, vous obtiendrez un certificat qui affirme que vous avez vraiment assisté à cette profession. Il y a ce qu’on appelle VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience. Ce n’est pas tout type de travail fini qui l’obtient, il y a déjà une liste. Donc, si jamais la profession que vous exercez n’y fait pas partie alors vous n’en aurez pas. Il vous faudra aussi remplir ou rédiger une demande lorsque vous voulez l’avoir. Si vous l’obtenez, il faudra l’enregistrer au Répertoire national des certifications professionnelles ou RNCP. La seule condition requise est que vous avez travaillé durant au moins un an dans le domaine où vous demandez le vae.

Les dossiers à fournir

Avant que vous ayez décidé de faire une vae, vous pourriez demander conseil à l’aide d’un accompagnement au sein d’un bureau nommé le PRC ou point relais-conseil. Ce conseiller pourra vous faire obtenir un financement sur l’étude que vous voulez entreprendre. Le dossier est composé de : tout d’abord du document qui prouve la durée de l’activité que vous avez exercée. Ensuite, une pièce qui montre que vous avez assisté à un cours initial ou continu. Après, une certification complète ou partielle du travail fait. Un papier déclaré par l’Organisme de Certification. Enfin, la demande à compléter et à signer. Il y a une notice, vérifiée à chaque fois que vous allez remplir le formulaire. Pour plus d’information, veuillez consulter des sites sur comment faire une VAE.

Le congé de VAE

Pour préparer la validation des acquis, vous pourriez demander un congé VAE à votre employeur. Cette pause consiste à rester concentré pour participer aux épreuves de validation. Mais il faudra que la personne travaille un an avant qu’elle puisse assister à ce concours. Une certification visée pourra prouver ce geste. La durée est de 24 heures de temps pour les travailleurs, vous pourriez l’obtenir consécutivement ou petit à petit selon votre besoin. Mais cela dépend de votre patron aussi. Pour le secteur privé par exemple, ce congé est calculé selon votre ancienneté de travail. C’est une pause exceptionnelle qui ne se déduit pas de vos droits de congé simple. Mais la demande passe par plusieurs hiérarchiques, donc il vaut mieux la faire 60 jours avant la vae dava. Mais votre patron pourra refuser cette demande. Si c’est le cas, il répondra à votre lettre 30 jours après la demande sinon, il ne le fera pas. À votre retour, vous devriez présenter une attestation qui affirme votre présence par l’organisme. Cette demande est renouvelable après un an.

Le déroulement et les niveaux de qualification de la VAE

Un projet de validation est proposé par l’employeur est le début de la VAE. Vous devriez faire des recherches pour connaitre les diplômes proposés par les organisateurs selon le financement. Ensuite si la proposition vous intéresse alors vous devriez préparer vos dossiers. Il faudra que les documents soient complets. Si votre employeur accepte la demande alors vous pourriez suivre l’évaluation. Le résultat délivré par le jury se divise clairement en deux points : soit il accepte la validation partiellement soit il refuse ce que vous avez fait. Pour les niveaux de qualification du comment faire une vae : il faudra que vous ayez le diplôme inscrit dans le répertoire national. Tous les diplômes sont éligibles quand ils sont délivrés par l’État. Si vous passez des formations au titre consulaire, c’est-à-dire proposé par les Ambassades, alors c’est acceptable aussi. Les expériences acquises lors d’une formation professionnelle sont également accessibles.